Accueil femme étrangère Rennes 35
Accueil > Actualités > FR3 du 5 janvier 2016 :

FR3 du 5 janvier 2016 :

 

Rennes : "Déclic femmes" au service des migrantes depuis 20 ans

La langue comme préalable indispensable à l'intégration. C'est sur ce principe qu'a été créé il y a 20 ans à Rennes, l'association "Déclic femmes". Elle accompagne des migrantes et les soutient dans leurs démarches administratives, comme dans leur recherche de formation et d'emploi.

  • Par Thierry Peigné
  • Publié le 04/01/2016 | 19:12, mis à jour le 04/01/2016 | 19:12
Le parcours de Priscilla

Retrouvez dans le reportage suivant le témoignage de Prisicilla, une jeune Mexicaine qui habite Rennes avec son mari. Elle a pu bénéficier de l'aide de "Déclic Femmes" et y a trouvé un soutien précieux dans toutes ses démarches…

Association "Déclic femmes"

© J.M. Piron Cours de français à l'association "Déclic femmes" à Rennes
En juin dernier, "Déclic femmes" fêtait 20 ans d'existence. Depuis 1995, l'association prend le temps d'écouter et d'entraider des femmes migrantes de 90 nationalités, habitant Villejean, Le Blosne ou Maurepas pour la plupart. 300 migrantes bénéficient ainsi, chaque année, de l'accompagnement d'une équipe de 30 bénévoles. L'association leur apprend d'abord à parler français puis les aide à trouver des formations, des stages, ou des emplois.

Le credo de l'association : éducation, droit et citoyenneté pour tous et toutes.


L'apprentissage de la langue : un préalable à l'intégration

Des cours gratuits adaptés à l’apprentissage du français, langue étrangère, ou langue d’intégration, sont dispensés avec une composante d’éducation à la citoyenneté. Une étape primordiale pour sortir de l'isolement. Un atout indispensable pour retrouver confiance en soi et s'insérer dans la société. Les cours sont de niveau supérieur pour certaines migrantes diplômées, et leur permet ainsi d'accéder à des emplois dignes de leur niveau de formation. L'apprentissage du français est l’axe qui mobilise le plus de ressources au sein de l’association.

Une autonomie retrouvée

À l’origine de ce projet, Fatima Zédira, devenue permanente de l’association. Comme elle l'explique, "le projet global de l'association est de travailler sur la dignité et l’autonomie individuelle, familiale, sociale, professionnelle et citoyennes des femmes migrantes",

passage essentiel pour trouver leur place dans la société.
 

Déclic Femmes

Localisation

visuel  Localisation